OUVERTURE DE LA BASE DE LOISIRS LE 6 AVRIL 2019 à 14H avec une nouveautée ouverture d'une tyrolienne en MAI

Base de Loisirs de Saint-Evroult

Pédalos, mini golf, jeux en plein air, camping et pêche dans l’Orne

Vous êtes de passage dans la région de la Basse-Normandie ?
Vous êtes à la recherche d’un camping pour y séjourner ?

Vous voulez faire du pédalo ?

N’hésitez pas et venez découvrir notre base de loisirs à Saint-Evroult-Notre-Dame-du-Bois !

Installé depuis 8 ans dans le département de l’Orne, nous vous accueillons pour profiter pleinement de vos vacances ou de vos jours fériés :

  • En famille
  • Entre amis
  • Entre collègues…

Pour avoir une idée sur notre grille tarifaire, n’hésitez pas à consulter notre page tarifs !

Professionnels et compétents, nous restons à votre écoute pour veiller au bon déroulement de votre séjour au sein de notre base de loisirs.

Base de Loisirs de Saint-Evroult pour toutes vos vacances !

Polyvalents et réactifs, nous mettons à votre disposition plusieurs jeux et activités pour les grands comme pour les petits :

 

  • Jeux gonflables
  • Parc aventure acrobatique
  • Activité plein airs
  • Parc d'attraction
  • Etc...
 

Profitez d’un endroit insolite qui met à votre disposition, une buvette, une petite restauration ainsi qu’un espace pique-nique pour tous vos événements, à savoir :

  • Sortie familiale
  • Enterrement vie de jeune garçon
  • Enterrement vie de jeune fille
  • Sortie en comité d’entreprise

Saint-Evroult-Notre-Dame-du-Bois, toute une histoire !

Face aux ruines de l'abbatiale, vous aurez du mal à imaginer l'ampleur du Iieu en son époque.

L’origine de Saint-Evroult vient du moine fondateur de la première Abbaye d'Ouche au 7ème  siècle.

Né dans une famille d'aristocrate du Bessin en 626, iI occupa de hautes fonctions dans le royaume de Childéric ll. Il s'engagea dans la vie monarcale et, avec trois compagnons, il voulut fonder un ermitage.

lls s'arrêtèrent d'abord à Montfort (Saint-Evroult) mais l'endroit trop passager ne convient pas à la solitude qu'iIs recherchaient.

Il décida de s'enfoncer dans la forêt d'Ouche et s'installa près de la source de la Charentonne pour édifier son ermitage. La communauté prospéra rapidement et Saint-Evroult, convertit beaucoup de brigands à la religion.

Sa vertu était si grande qu'il fonda plusieurs monastères pour ses disciples. Il mourut à l'âge de 80 ans le 29 décembre 7O6.

Le VIIIe et le XX siècles restent une période obscure avec les invasions normandes. Les pillages font que le cloître est voué à la disparition.

Au milieu du XIe s, l'endroit renaît de ses cendres. Vers 1050, des nobles d'Echauffour commencent la restauration de l'Abbaye mais leur projet, trop ambitieux, reste en suspens pendant sept ans.

De 1061 à 1066, l'Abbé Osbern confie les travaux à Richard d'Henricourt, puis l’Abbé Mainier termine les travaux vers 1089.

De cette période jusqu'au début du XIIIe s, plusieurs autels sont édifiés et la prospérité est telle que l'on n'hésite pas à reconstruire entièrement l'Abbaye.

Ces travaux commencent vers 1231 pour se terminer vers 1284  (les ruines actuelles datent de cette époque).

A l'époque, les moines construisent aussi tous les bâtiments attenants. Une porterie, un dortoir, un réfectoire, une infirmerie, une salle capitulaire, un cloître, un logis abbatial, une grange et un enclos abbatial. Un plan face à la porterie vous permet de visualiser les lieux.

Au XIVe s. commence le temps du déclin car l'Abbaye est affectée par la guerre de cent ans. Les moines fuient vers Falaise. En 1374, ils reviennent et fortifient le site. Le monastère retrouve un certain calme.

En 1440 et 1450, elle est à nouveau saccagée lors de conflits. Après cette période, les abbés essayent de panser les blessures de l'Abbaye, mais leurs efforts ne suffisent pas à enrayer la décadence du monastère.

En 1484, l'Abbaye tombe sous la "Commende" (personne qui ne réside pas sur place mais qui en touche les revenus). En 1588, à l'occasion de la guerre de religion, l'Abbaye est incendiée par le seigneur d'Echauffour. Au XVIIe siècle, les mauristes s'emploient à relever les ruines. La restauration du cloître débute, puis la bibliothèque et les dortoirs. Malgré cela les bâtiments conventuels menacent de s’effondrer.

En 1721, un incendie endommage dortoirs et bibliothèque. L’église est en piteux état. Peu à peu l'Abbaye se dégrade, les intempéries minent les maçonneries et, en mars 1802, la tour lanterne s'écroule entrainant dans sa chute le transept.

À partir de cette époque l'endroit sert de carrière. Il faut attendre 1936 pour que les pillages s'arrêtent, date à laquelle les ruines sont classées par les Monuments historiques.

En 1966, le nettoyage du site marque l'arrêt définitif des destructions et la remise en valeur du site. D'énormes travaux de débroussaillage, de déblaiement et de restauration ont Iieu entre 1970 et 1973.

En 1998 et 1999 des fouilles archéologiques sont réalisées par l’Association Hérouville Jeunes qui a permis de mieux comprendre la vie de ce lieu historique.

D’autres fouilles ont lieu de 2013 à 2017 au niveau de la salle capitulaire sous la houlette d’Anne Sophie Vigot, archéologue.Les résultats de ces travaux seront interprétés dans un musée dont l’ouverture est prévue en 2019 dans la salle du procureur.

Des panneaux explicatifs de l’Abbaye sillonnent les lieux.

Saint-Evroult-Notre-Dame-du-Bois, toute une découverte !

Lors de votre passage dans le bourg ou en forêt, vous pourrez découvrir diverses constructions qui ont marqué l'histoire de Saint-Evroult.

La Croix du Miracle et la Source du Pissot qui se situent derrière l'église, relatent selon la légende un évènement du temps des moines.

En continuant votre chemin le long de l'étang, au carrefour de la route de la Ferté Fresnel, les vestiges d'un bâtiment et en surplomb les anciens logements d'une verrerie qui a fonctionné de 1837 à 1935.

En traversant la route et en prenant le chemin du paradis, qui se prolonge entre deux haies, vous arrivez au cimetière. Devant vous, le porche de l'ancienne église qui fut édifié au XIe s. et remaniée plusieurs fois ainsi qu'un sarcophage mérovingien du VIIIe s. retrouvé à la fin du XXe siècle.

Quelques manifestations qui se produisent à Saint-Evroult :

Le dimanche de la Pentecôte

Randonnée Pédestre d’environ 15 km en forêt avec repas le midi.

Le premier week-end de Juillet

Fête Communale, le samedi soir, repas champêtre et grand feu d’artifice sur l’étang.

Le dernier week-end d’Aout

Dans l’Abbaye, Fête Médiévale avec animation costumée d’époque, repas médiéval le samedi soir.

 

À proximité de notre base de loisirs à Saint-Evroult

Commune touristique, Saint-Evroult-Notre-Dame-du-Bois, vous incite à venir profiter des jeux et des diverses activités qui s’y trouvent.

Vous êtes tous les bienvenus, où que vous soyez à :

  • Alençon
  • Mayenne
  • Laval
  • Damigny
  • Mamers
  • Villaines-la-Juhel
  • Argentan
  • Briouze
  • Domfront
  • Le Mans
  • Falaise
  • Caen
  • Grand-Couronne
  • Hérouville-Saint-Clair
  • Dreux
  • La Ferté-Macé…
 

Etang des Saints Pères

61550 Saint-Evroult-Notre-Dame-du-Bois 

06 78 33 04 94 / 06 58 06 14 60

Etang des Saints Pères

61550 Saint-Evroult-Notre-Dame-du-Bois